Ajouter une police .ttf sous Debian

mercredi 7 mai 2008

Cela fonctionne aussi sous Ubuntu (Linux en général ?)

Déplacer les .ttf dans /usr/share/fonts/ (mv *.ttf /usr/share/fonts/ par exemple) puis taper en root (ou sudo) : fc-cache -f -v

Publicités

Problème de dépendance : Debian Etch et Maxima

lundi 5 mai 2008

Ce bug est déjà reporté mais sa solution n’est toujours pas appliquée, il faut installer le paquet libgmp3c2 afin de permettre le bon fonctionnement de maxima.


Surveillance webcam

lundi 5 mai 2008

On se croit toujours en sécurité jusqu’au jour où on se rend compte qu’une âme bienveillante a fait le tour de chez soi sans laisser de trace (merci les Cité U), mais sans oublier d’emporter deux trois « bricoles »…

Le principe est simplissime, une webcam, un terminal, et un pc allumé lors des absences (pauvre planète… mais une fois qu’il sera passé par la fenêtre j’arrête tout ;-).

aptitude install motion
motion

Les captures (déclenchées lors d’un mouvement) sont stockées par défaut dans /var/lib/… mais le chemin est indiqué.

Rira bien… :-D

PS : man motion pour plus d’infos évidemment.


Debian : gérer le système de fichier fat

lundi 5 mai 2008

Pour formater une clé usb par exemple, le paquet s’appelle dosfstools.

PS : Oui je fais dans le bloc-note maintenant :-D


Utiliser Grisbi dans une autre langue que le système.

lundi 5 mai 2008

Profitant de mes derniers jours de vacances et dans un élan (passager) de volonté d’organisation, j’ai décidé d’installer Grisbi.

Mon système étant anglophone et Grisbi bien conçu, il s’est automatiquement lancé en anglais. Certes, cela ne me ferait pas de mal de connaître le vocabulaire financier anglais, mais bon, pour ce genre de soft spécifiques (TuxGuitar en fait partie), je préfère rester dans la langue de Molière !

Je me suis donc creusé la tête cinq minutes histoire de trouver une astuce pour y comprendre quelque chose !

Je suis tombé sur une solution temporaire, pour lancer provisoirement Grisbi dans une autre langue, mais ce que je voulais c’est quelque chose de définitif, et réversible.

Voici donc comment faire, j’indique la méthode en ligne de commande, lorsqu’on a à notre disposition un outil aussi puissant autant l’utiliser !

Tout d’abord, vérifier que votre langue existe ! Sinon, vous proposer à la traduction sur le site de Grisbi.
ls /usr/share/locale/

Ensuite, copier le fichier grisbi.mo présent dans le répertoire LC_MESSAGES correspondant à votre langue dans le répertoire de la langue de votre système (attention, dans le cas de l’anglais, le fichier grisbi.mo n’existe pas auparavant, si votre système est dans une autre langue, pensez à sauvegarder le précédent grisbi.mo), ce qui donne dans mon cas :
sudo cp /usr/share/locale/fr/LC_MESSAGES/grisbi.mo /usr/share/locale/en_GB/LC_MESSAGES/

Et voilà ! Relancez Grisbi et c’est bon !

Bon courage dans vos comptes ;-)


Palier à la mauvaise recherche des chaînes de Kaffeine (TNT)

lundi 5 mai 2008

Votre carte TNT fonctionne sous Linux mais Kaffeine refuse de détecter toutes les chaines ? Voici comment recréer un fichier channels.dvd correct :-)

Tout d’abord, installez « dvb-utils » : sudo apt-get install dvb-utils

Ensuite, créez votre fichier channels.conf à l’aide de cette commande (utilisez la complétion automatique avec la touche TAB pour trouver votre ville émettrice) : scan /usr/share/doc/dvb-utils/examples/scan/dvb-t/"identifiant de votre pays, fr pour la France"-"votre ville" > /home/user/Desktop/channels.conf ce qui donne pour moi fr-Niort.

Puis, rendez vous à cette adresse http://lab.infodatei.de/conf2dvb/ pour convertir votre channels.conf en channels.dvb (n’oubliez pas de modifier « de-Berlin » par identifiant de votre pays, fr pour la Francevotre ville à la deuxième étape).

Enfin, ouvrez votre channels.dvb original (situé dans /home/user/.kde/share/apps/kaffeine) et remplacez-le par celui obtenu.

Enregistrez, enjoy :-)


La Master System et Ubuntu, quelle Osmose !

lundi 5 mai 2008

Je suis d’humeur guillerette avec la reprise, excusez le jeu de mot facile (je sortirais bien mais après il n’y aurait plus personne pour écrire cet article ;-) !

Mais de quoi il parle ?
D’émulation bien sur ! Qui n’a jamais rêvé d’entendre à nouveau cette douce musique ? De revoir une fois de plus cet écran de présentation si évolué ?

1986, quelle belle année ! Plus de vingts ans plus tard, Alex est toujours là, grâce à Osmose notamment.

Osmose
Osmose est un logiciel permettant d’émuler la Séga Master System, c’est à dire de vous permettre de jouer à vos jeux préférés (je crois apercevoir un sourire en coin chez le lecteur, ils ont fait mieux qu‘Alex Kid in Miracle World depuis vingt ans ?) même si la console a depuis maintenant bien longtemps pris place dans une boite au grenier, victime d’une quelconque panne.

Pour l’installer sans risque sous Ubuntu, téléchargez « Linux Build » de la partie Downloads, sur le site officiel (en bas à ce jour). Créez un répértoire osmose dans votre répertoire personnel par exemple, dans lequel vous placerez le contenu du fichier .zip téléchargé.

Osmose est opérationnel, il ne reste plus qu’à jouer :-)

Et les cartouches de jeu je les mets où ?
J’aurais bien une réponse, mais, même si elle rencontrerait un franc succès chez mes amis les glands, je doute qu’elle convienne par ici :-D

La réponse sérieuse est : nulle part !

Il suffit de télécharger ce que l’on appelle des « rom » sur des sites spécialisés, puis d’indiquer ce fichier en argument d’osmose, ce qui donne par exemple :
/home/user/osmose/osmose /home/user/osmose/alexkid.sms

Pour mon plus grand bonheur :-)

Souvenirs souvenirs ^^

C’est fini ?
Non, pas encore, mais il n’y en a plus pour longtemps je vous rassure ;-)

LE défaut d’osmose, à mon avis, est la configuration initiale des touches, en effet, jouer avec CTRL, ALT et les flèches peut s’avérer peu pratique sur un système tel le notre, avec ses raccourcis clavier habituels…

Lors du premier lancement d’Osmose, un dossier osmose_files est créé, il contient, outre les répertoires de capture sonore et visuelle, le fichier osmose.ini qui contient la configuration du logiciel.

Il est conseillé de ne pas modifier directement ce fichier mais d’utiliser l’option -inifile, à défaut, faites une sauvegarde !

Voilà, c’est fini…
Je crois avoir tout dit, le fichier de configuration vous dira le reste :-p (n’hésitez pas à me contacter si vous ne le comprenez pas), le lancement d’osmose sans argument vous proposera la liste de ces derniers (idem), bref, il ne me reste qu’à mentionner l’existence de wxosmose, une interface graphique à osmose, inutile donc nullement indispensable ;-)

Have fun !